Opening a new window on the universe

GW170814 is the first published event observed with the Virgo LIGO three detectors : the black hole coalescence discovered is for the first time précisely localized in the sky.

Link to the paper https://tds.virgo-gw.eu/GW170814, (2

Une nouvelle publication de la collabaoration LIO IVirgo intéressant ARTEMIS : A la recherche des polarisations « interdites » dans le bruit de fond des ondes gravitationnelles avec Advanced LIGO

Il y a un siècle Einstein révolutionnait notre compréhension de la gravité avec sa théorie de la relativité générale, qui rend responsable la courbure de l‘espace-temps autour des objets massifs de l’attraction qu’ils exercent.  Il se pourrait cependant que la relativité générale soit seulement une approximation d’une théorie plus complète, tout comme la théorie de la gravitation de Newton est une approximation de celle d’Einstein. Pour savoir si c’est le cas, les physiciens et astronomes se livrent à des tests, en comparant la réalité des propriétés de la gravitation aux prédictions faites par la théorie. Un quelconque désaccord signifierait que la théorie de la relativité générale n’est pas tout à fait correcte.

La Société Européenne de Physique (EPS), la Fondazione Alessandro Volta et Edison S.p.A. ont décerné le Prix Edison Volta de la Société Européenne de Physique 2018 à:

AlainBrilletUCA

Alain Brillet, laboratoire Artémis,
(CNRS - UNS - OCA membres Université Côte d'Azur)

© Aurélie Macarri - service communication UNS

 

Ce prix a également été décerné à Karsten Danzmann (Institut Max-Planck pour Gravitationsphysik et Université Leibniz, Hanovre, Allemagne), Adalberto Giazotto (INFN, Pise, Italie) et Jim Hough (Université de Glasgow, Royaume-Un i) «Pour le développement, dans leurs pays respectifs, de technologies clés et de solutions expérimentales innovantes, qui ont permis aux détecteurs gravitationnels interférométriques avancés LIGO et Virgo de détecter les premiers signaux d'ondes gravitationnelles issus des fusions de trous noirs et d'étoiles à neutrons.»

Le Prix EPS Edison Volta promeut l'excellence dans la recherche et est donné en reconnaissance de recherches exceptionnelles en physique. Le prix est décerné tous les deux ans à des individus ou à des groupes de trois personnes maximum.

Breaking news : The 2018 EPS Edison Volta Prize as been awarded to

  • Alain Brillet, Observatoire de la Cote d'Azur, Nice, France
  • Karsten Danzmann, Max-Planck- Institut für Gravitationsphysik and Leibniz University, Hannover, Germany
  • Adalberto Giazotto, † INFN, Pisa, Italy
  • Jim Hough, University of Glasgow, UK

for the development, in their respective countries, of key technologies and innovative experimental solutions, that enabled the advanced interferometric gravitational wave detectors LIGO and Virgo to detect the first gravitational wave signals from mergers of Black Holes and of Neutron Stars.

Congratulations to our colleagues !

more news here: http://www.eps.org/page/distinction_prize_ev

 


Lisa pic web 2We would like to call to your attention a permanent "research engineer" position at the ARTEMIS Laboratory, Observatoire de la Cote d'Azur (OCA), Nice, France, for experimental work for the LISA project and mission. Much of the research work will be concentrated on scattered light studies for LISA.

Nous attirons votre attention sur l'ouverture d'un poste permanent d'Ingénieur de Recherche CNRS au laboratoire  ARTEMIS,  Observatoire de la Côte d'Azur (OCA), Nice, France,  concernant essentiellement les études expérimentales sur la lumière diffusée pour la mission spatiale LISA.

Pendant la deuxième période d'observation d'Advanced LIGO, peu avant qu'Advanced Virgo ne commence à fonctionner (le 1er août 2017), des ondes gravitationnelles étaient détectées dans la soirée du 7 juin, heure d'Amérique du Nord. Le signal, répertorié sous le nom de GW170608, avait pour origine la coalescence de deux trous noirs. Il a été détecté par les deux antennes LIGO, LIGO-Hanford dans l'Etat de Washigton et LIGO-Livingston en Louisiane. Le couple de trous noirs était situé à 340 Mégaparsecs soit environ 1,1 milliard d'années-lumière. Il s'agit certainement du plus léger système de trous noirs encore jamais détecté.

Internship Opportunities/Sujets de stages

Artemis propose des sujets de stage pour 2018-2019 et des sujets de thèse doctorale pour la rentrée 2019

Bienvenue

L’unité de recherche Artemis réunit des spécialistes des lasers et du traitement du signal, des mathématiciens, des astrophysiciens des objets compacts pour créer des antennes d’un type nouveau, détectant des ondes gravitationnelles : Virgo, LISA, Einstein Telescope. La recherche sur les lasers de puissance, les mesures de distance extrèmes et la modélisation de sources cosmiques et de leurs signaux, les études multimessagers utilisant les ondes gravitationnelles sont au coeur de l’activité d’Artemis.

Directeur : Nelson CHRISTENSEN

Artémis UMR 7250

Boulevard de l’Observatoire CS 34229 - F 06304 NICE Cedex 4 Tél. : +33 (0)4 92 00 30 11 - Fax : +33 (0)4 92 00 30 33

Copyright © 2015 - oca.eu - Tout droit réservé.

Publications récentes

PARTENAIRES ET RESEAUX

REFIMEVE+

Refimeve

Label Investissement d'Avenir

FIGARONET

Figaronet

MIGA

A new gravitation antenn

FIRST TF

Réseau First TF

logo UNS
Aller au haut