Opening a new window on the universe

GW170814 is the first published event observed with the Virgo LIGO three detectors : the black hole coalescence discovered is for the first time précisely localized in the sky.

Link to the paper https://tds.virgo-gw.eu/GW170814, (2

Pendant la deuxième période d'observation d'Advanced LIGO, peu avant qu'Advanced Virgo ne commence à fonctionner (le 1er août 2017), des ondes gravitationnelles étaient détectées dans la soirée du 7 juin, heure d'Amérique du Nord. Le signal, répertorié sous le nom de GW170608, avait pour origine la coalescence de deux trous noirs. Il a été détecté par les deux antennes LIGO, LIGO-Hanford dans l'Etat de Washigton et LIGO-Livingston en Louisiane. Le couple de trous noirs était situé à 340 Mégaparsecs soit environ 1,1 milliard d'années-lumière. Il s'agit certainement du plus léger système de trous noirs encore jamais détecté.

Pour la première fois, la fusion de deux étoiles à neutrons est observée. Pour la première fois aussi, un événement cosmique est observé à la fois en ondes gravitationnelles et en lumière. Résultat spéctaculaire.

LIGO aux USA et Virgo en Europe annoncent un succès fantastique pour les ondes gravitationnelles : la détection d'ondes gravitationnelles provenant d’une collision spectaculaire de deux étoiles à neutrons. Le signal enregistré est le plus intense jamais observé, grâce à la distance relativement faible de 130 Millions d'années lumière de cette collision. L'événement a été baptisé GW170817, les 6 chiffres désignant l'année, le mois et le jour de l'observation. Il est annoncé en 16 octobre 2017, deux très courts mois ayant servi à exploiter les données de LIGO et Virgo, vérifier les résultats et écrire les articles scientifiques.

Cette détection constitue aussi un moment historique en astronomie,  pour une autre raison : c'est la première fois  qu’un événement cosmique est observé à la fois en ondes gravitationnelles et en lumière : quelque 70 observatoires au sol ou spatiaux ont pu, pour la première fois, étudier un tel événement dans leur différentes gammes de radiations, grâce à la localisation suffisamment précise fournie par le réseau LIGO-Virgo qui a lancé l'alerte.

Le prix Nobel de Physique 2017 a été décerné à nos collègues Rainer Weiss, et Kip Thorne et Barry Barish, tous trois membres de la collaboration LIGO/Virgo, pour la détéction des ondes gravitationnelles.

medailledorcnrs 01

Entretien avec Alain Brillet, directeur de recherche CNRS, pionnier de la détection des ondes gravitationnelles, chercheur au laboratoire Artemis de l’Observatoire de la Côte d’Azur membre d'Université Côte d'Azur.

 

Le jour où Alain Brillet reçoit la médaille d'or du CNRS, les scientifiques des collaborations LIGO et Virgo annoncent avoir observé des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de deux trous noirs, avec les 3 détecteurs pour la première fois. «C’est un événement très similaire à la première onde gravitationnelle détectée en septembre 2015», affirme Patrice Hello, mais l'nterêt nouveau est alleurs. Il est d''abord dans le fait qu'Advanced Virgo annonce ainsi qu'il vient de commencer à fonctionner.

Ensuite ce résultat confirme l’apport d’Advanced Virgo, qui permet  localisation bien meilleurfe des évènements astrophysiques à l'origine des ondes gravitationnelles. «Nous connaissons son origine avec une précision 20 fois meilleure» qu’avec Ligo seul, détaille Benoît Mours. Cette première scientifique fera l’objet d'une publication dans la revue Physical Review Letters.

Internship Opportunities/Sujets de stages

Bienvenue

L’unité de recherche Artemis réunit des spécialistes des lasers et du traitement du signal, des mathématiciens, des astrophysiciens des objets compacts pour créer une antenne d’un type nouveau, détectant des ondes gravitationnelles : Virgo. La recherche sur les lasers de puissance, les mesures de distance extrèmes et la modélisation de sources cosmiques et de leurs signaux, les études multimessagers utilisant les ondes gravitationnelles sont au coeur de l’activité d’Artemis.

Directeur : Nelson CHRISTENSEN

Artémis UMR 7250

Boulevard de l’Observatoire CS 34229 - F 06304 NICE Cedex 4 Tél. : +33 (0)4 92 00 30 11 - Fax : +33 (0)4 92 00 30 33

Copyright © 2015 - oca.eu - Tout droit réservé.

Publications récentes

PARTENAIRES ET RESEAUX

REFIMEVE+

Refimeve

Label Investissement d'Avenir

FIGARONET

Figaronet

MIGA

A new gravitation antenn

FIRST TF

Réseau First TF

logo UNS
Aller au haut