Opening a new window on the universe

GW170814 is the first published event observed with the Virgo LIGO three detectors : the black hole coalescence discovered is for the first time précisely localized in the sky.

Link to the paper https://tds.virgo-gw.eu/GW170814, (2

Title: High-energy neutrinos and multi-messenger astronomy 
 
Speaker: Damien Dornic (CPPM, Universite Aix Marseille)
 
Abstract: Performing neutrino astronomy is a long dream in the astroparticle community. In the last ten years, enormous progresses have been made with the two main neutrino telescopes in operation during this period: IceCube at the South Pole and ANTARES in France. The future is quite bright with the arrival of new facilities such as KM3NeT and GVD-Baikal. During this seminar, I will describe the actual panorama of high-energy neutrino astronomy and will talk about the first results obtained by KM3NeT. In particular, I will emphasize the key role of simultaneous MWL/MM follow-up to resolve the neutrino sources and therefore to identify the sources of the high-energy cosmic rays in the Universe.

Grâce à un photomètre robotisé installé au cœur de l'Antarctique, Merieme Chadid, astrophysicienne d'ARTEMIS a pour la première fois détecté les ondes de gravité produites par les oscillations d'étoiles du type RR Lyrae. 

Les étoiles RR Lyrae - des étoiles qualifiées de "chandelles standard" car leur éclat est connu ; la quantité de lumière reçue sur Terre permet donc de connaitre leur distance - présentent des oscillations à leur surface, qui sont responsables des pulsations de l'éclat de l'étoile. Ces pulsations existent selon deux types de modes : des modes de pression, liés aux réactions thermonucléaires à l'intérieur de l'étoile, et des modes de gravité dus à la masse de l’étoile, soumis à la poussée d’Archimède. Analyser ces deux types de modes permettrait de comprendre la structure de l'étoile et la dynamique de son évolution. Malheureusement, jusqu'à maintenant, la détection des modes de gravité, piégés à l'intérieur de l'astre, restait impossible.

MChedidPole

grandma1L’atelier « L'astronomie multi-messagers avec les ondes gravitationnelles et les neutrinos » se tient à l'Observatoire de la Côte d'Azur, du 30 mai au 3 juin 2022, dans le cadre du projet international GRANDMA. Il est organisé par Sarah Antier et Antonio de Ugarte Postigo, chercheurs au laboratoire ARTEMIS de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

The Third EPS (European Physical Society) Conference on Gravitation will be held in person in Nice (France) on May 23-25, 2022. The aim of the conference is to showcase the rich landscape of current research in gravity, focusing on foundational issues and gravity beyond general relativity, and to stimulate exchange and discussion among the participants. Topics covered include the foundations of gravity, quantum gravity across approaches, and tests of classical and quantum gravity, from black holes to cosmology.

The conference is organised in days, each one focused around key topics introduced by invited speakers and   contributed talks followed by round tables. There will also be a poster session. The scientific program will be finalised in the upcoming days.

Registration is open from March 1, 2022. It will be closed after may 15, 2022.

Participants interested in proposing oral contributions or posters should submit abstracts by login on this site, before April 15.

https://3epsgpd.sciencesconf.org/

Les 35 nouveaux événements détectés par Virgo et LIGO lors de leur dernière prise de données et dont les résultats viennent d’être rendus publics (O3b : novembre 2019 >> mars 2020) portent à 90 le nombre de signaux d’ondes gravitationnelles observés à ce jour. La publication de ce nouveau catalogue (GWTC-3) s'accompagne de la mise à disposition du public de toutes les données issues des détecteurs, et de la publication de 4 articles dont un sur la vitesse d'expansion de l'Univers, coordonné par un chercheur d'Artemis.

Bienvenue

L’unité de recherche Artemis réunit des spécialistes des lasers et du traitement du signal, des mathématiciens, des astrophysiciens des objets compacts pour créer des antennes d’un type nouveau, détectant des ondes gravitationnelles : Virgo, LISA, Einstein Telescope. La recherche sur les lasers de puissance, les mesures de distance extrèmes et la modélisation de sources cosmiques et de leurs signaux, les études multimessagers utilisant les ondes gravitationnelles sont au coeur de l’activité d’Artemis.

Directeur : Nelson CHRISTENSEN

Artémis UMR 7250

Boulevard de l’Observatoire CS 34229 - F 06304 NICE Cedex 4 Tél. : +33 (0)4 92 00 30 11 - Fax : +33 (0)4 92 00 30 33

Copyright © 2015 - oca.eu - Tout droit réservé.

Publications récentes

Séminaires Artémis

Il n'y a pas d'événements à venir

PARTENAIRES ET RESEAUX

REFIMEVE+

Refimeve

Label Investissement d'Avenir

FIGARONET

Figaronet

MIGA

A new gravitation antenn

FIRST TF

Réseau First TF

LOGO CNRS 2019 RVB OCAlogoQlarge WEB 250px UCAlogoQhaut recadre
Aller au haut